Ascenseurs Hydrauliques

Contrairement à ce qu’affirme de « consensus », les pierres n’ont pas été élevées dans les pyramides en utilisant toutes sortes de rampes extérieures ou intérieures, ni de machines à leviers en escaliers comme le prétend Hérodote.

Les pierres ont été élevées dans TOUTES les 7 grandes pyramides par des flotteurs coulissant dans des puits remplis d’eau.

La pyramide à degrés de Saqqarah attribuée à Djoser innove en créant les flotteurs submersibles pour élever les pierres. Ces flotteurs sont des héritiers directs de l’architecture navale, en fait des navires spécialisés pour un trajet vertical et non pas horizontal. Un lourd contre poids les stabilise car la charge est placées très haut sur le pont, en conséquence le fonctionnement est très lent conduisant a un cycle de l’ordre de 2 mn par charge élevée.

Les 3 pyramides suivantes bien plus volumineuses que la première montrent un maximum de 3 puits pour un premier étage au lieu de 12 dans la première pyramide, pour tenir le rythme de la construction, il a fallu augmenter la performance en créant les flotteurs submersibles de deuxième génération. Ces flotteurs 4 fois plus performants que les premiers, seront utilisés par la suite, mais pas exclusivement, dans toutes les grandes pyramides jusqu’à la dernière celle attribuée à Mykérinos.

Cependant la performance de ces flotteurs restait limitée à des charges d’une dizaine de tonnes, or il se trouve dans la pyramide de Chéops une centaine de mégalithes à élever pesant de 30 à 65 t dont le plus lourd est à porter à 60 m au dessus de la base.

Mégalithe

Ces monstres dépassaient la capacité des flotteurs submersibles, car il aurait fallu des surfaces de plateau donc de puits dépassant nettement le maximum de 41 M² que l’on trouve dans la pyramide rhomboïdale qui ne fait que 105 m de hauteur.

Une chambre dans une pyramide est en fait un bathyscaphe de pierre, la chambre basse de la grande pyramide est soumise à une pression de pierres correspondante à une profondeur de 300 m sous la mer. A partir d’une surface couverte donnée les constructeurs n’avaient plus de solutions en pierre pour tenir la contrainte de pression.

La plus grande chambre maçonnée des 7 pyramides est la chambre haute de la grande pyramide, elle fait 50 M² et son plafond est cassé!

Il a donc fallu trouver un autre principe de flotteur qui au lieu de rendre à la montée, la charge qui l’a fait descendre, soit capable d’accumuler dans sa masse toute l’énergie nécessaire pour monter une pierre, éventuellement par paliers, en absorbant et accumulant sur plusieurs oscillations l’énergie apportée par les opérateurs, ce qui permet de diviser par 10 la surface du puits, mais qui n’est possible qu’avec un flotteur en oscillation permanente.

La pyramide de Chéops, montre 3 chambres, qui sont autant de réservoirs d’eau alimentant chacune un flotteur élévateur oscillant, seule la chambre haute révèle clairement le puits qui lui est associé sous la forme déguisée de la chambre des herses, ce puits fait une section de 2 M² alimenté par une chambre de 50 M², ce qui permet d’anticiper la section des autres puits, encore non révélés aujourd’hui,  alimentés par les deux autres chambres dont on connaît la surface, respectivement 71 et 116 M² pour la chambre basse et la grotte souterraine.

L’analyse fine de la niche de la chambre basse, permet de deviner que les deux autres puits contenant les flotteurs du premier et deuxième étage se tiennent dans une maçonnerie à l’est de la chambre.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s