Lecture hydraulique de la pyramide rouge

intérieur-blend

Dimensions extérieures : Base 220 m hauteur 104.7 m, volume 1.688 MM³, sphère de protection rayon: 44 m. Altitude du complexe mortuaire 44 m.

Je recommande de lire la pyramide de Meidum avant d’aller plus loin

« L’entrée » est à 31 m, le design de cette pyramide est très proche de celle de Méidoum, mais marque une amélioration de 10 m du rayon de la sphère de protection, elle vient donc en deuxième position dans le temps.

De façon habituelle la pyramide rouge présente 3 volumes intérieurs, dont un, le plus au sud, a été qualifiée de chambre funéraire par le consensus et les deux autres d’antichambres, à la dimension près des antichambres, la configuration interne de la pyramide rouge est très semblable à celle de Meidum.

Un couloir descendant de section 1.05 x 1.21 m dont l’entrée est à la cote + 30 m qui se prolonge par un couloir horizontal dont le fond est la cote zéro, distribuant une antichambre de 3.67 X 8.38 m, hauteur 12.3 m décalée à droite, puis une deuxième décalée à gauche, avant de se terminer par une cheminée qui donne sur une chambre finale 4.2 x 8.38 m, hauteur du mur vertical 3.7 m, dont le sol initial (la maçonnerie a été défoncée) est à la cote + 8 m.

la pyramide de Méidum a caché ses deux puits verticaux derrière des linteaux, dans celle-ci les antichambres sont mises en valeur!

Il paraît évident que la base d’une des antichambres du niveau zéro étaient le niveau de chargement des pierres, nous sommes donc en face du reste de la cage bouchée posée sur un puits bouché lui aussi. Par contre l’autre « antichambre » nous montre le fond du puits du deuxième étage, quand la chambre est le fond du puits du troisième étage.

Avec une section de 30 M² pour les antichambres et 35 M² pour la chambre « principale » on peut en déduire que le poids des pierres de construction a été revu à la hausse! On peut s’attendre à un complexe mortuaire fait de pierres gigantesques.

Il fallait s’y attendre car le volume de la pyramide depuis Meidum est passé de 0.636 à 1.69 MM³ quasiment trois fois plus.

Avec ses flotteurs  de deuxième génération, le poids soulevé par les flotteurs des antichambres pouvait atteindre couramment 15 t , 17.5 t par la chambre principale et plus en entassant les opérateurs sur deux niveaux ou en utilisant des lingots pour augmenter la densité de charge du plateau.

En fonctionnement normal, opérateurs entassés sur un seul niveau,  un flotteur a une capacité « normale ‘ de 900 t / H ou 10 800 t / jour ou 4 300 M³, ce qui met le remplissage du volume total à un peu plus d’un an s’il avait été utilisé 100% du temps à 100% de sa capacité.

De façon similaire à la pyramide de Meidum, le premier étage porte les pierres du niveau zéro au niveau 30 m, on peut donc s’attendre à un puits de 33 m de profondeur.

Le puits du deuxième étage fait lui 30 m de profondeur reprenant les pierres au niveau 30 m pour les élever de 27 m jusqu’au niveau 57 m dépassant le niveau du complexe mortuaire.

Le puits du troisième étage fait alors 57 – 8 = 49 m de hauteur.

Ici se pose une question: Normalement le flotteur aurait dû porter les pierres jusqu’au niveau 104 m qui est le sommet de la pyramide, mais ce faisant du fait du décentrage du puits, à partie d’une course de 31 m le plateau sort du parement.

C’est la première fois que ce phénomène apparaît dans les pyramides analysées, on peut donc penser que pour les 20 derniers mètres, les constructeurs posaient une plate forme en bois du niveau de l’assise s’appuyant sur le parement des niveaux inférieurs qui avec l’assise montait jusqu’au sommet, pour pouvoir à la fois approvisionner l’assise en pierres et la compléter totalement, alors que la cage d’une section de 35 M² montant dans l’assise aurait laissé un trou trop important pour finir correctement le montage de la pyramide jusqu’au pyramidion.

Ceci fait il restait à boucher le trou de 35 M² dans le parement en descendant et à boucher la cage jusqu’au niveau 57 m.

Rien ne permet de dire à ce jour par quelle méthode les constructeurs bouchaient une cage en descendant.

Il va de soi que le corridor qui fait communiquer le puits de la chambre avec l’antichambre centrale devait être obturé par une vanne guillotine, quand le puits était en eau.

Rouge-puits